•  
  •  

Maîtrise en Reiki (4ème degré)

Formation complète agréée ASCA, la maîtrise est le degré qui permet d'enseigner la thérapie Reiki et qui permet également la reconnaissance par les assurances maladie (sous réserve de la formation de 150 heures en anatomie).

Centre Surya Villaz-St-Pierre

Chargée de cours :

Carolyne Moullet-Corminboeuf, Maître-enseignante de Reiki

​Patricia Bugnon, Maître-enseignante de Reiki

Conditions :

Entre le 1er degré et le début de la maîtrise, il faut compter un minimum de 4 ans de pratique. Un délai de minimum 6 mois entre le 3ème degré et le début de la maîtrise est également nécessaire.

 Il faut donc avoir effectué le 1er, 2ème et 3ème degré en Reiki. Si ces 3 degrés n'ont pas été effectués au Centre Surya, il est nécessaire de refaire ces degrés au Centre Surya car c'est une école reconnue par l'ASCA et les conditions ne sont pas les mêmes que chez d'autres enseignants.

Refaire ces degrés permet un approfondissement et surtout une remise à niveau pour les examens exigés par l'ASCA. Le prix des cours à refaire chez moi ne sont pas compris dans le prix total de la maîtrise.

Tableau des coûts pour remise à niveau AVANT DE DEBUTER la maîtrise :

Si vous avez effectué votre formation chez un enseignant NON agréé ASCA :

  • Pour refaire le 1er degré Fr. 250.--
  • Pour refaire le 2ème degré Fr. 300.--
  • Pour refaire le 3ème degré Fr. 400.--

Si vous avez effectué votre formation chez un enseignant agréé ASCA :

  • Pour refaire le 1er degré Fr. 150.--
  • Pour refaire le 2ème degré Fr. 200.--
  • Pour refaire le 3ème degré Fr. 400.--


Durée :

La maîtrise est programmée sur 1 an.  Cela signifie que l'élève participera à tous les cours donnés au Centre Surya : 1er degré, 2ème degré, 3ème degré.

Au minimum 1 fois par mois, une rencontre est prévue avec l'élève pour voir les points importants de la formation, les questions soulevées durant les cours etc.

Travail personnel :

Un travail écrit est exigé sur la base de questions à développer (environ 30 à 40 pages A4). Afin de stimuler l'évolution de l'élève et le travail en profondeur nécessaire à la maîtrise, je pourrai lui suggérer de faire certaines séances de thérapies auprès de thérapeutes que je lui recommanderai.

Travail d'enseignement :

Au fur et à mesure, l'élève devra apprendre à enseigner. Pour cela, il prendra en charge après 3 mois, une petite partie du cours, d'un commun accord. Avant le stage de maîtrise, l'élève donnera une grande partie du cours, je serai en tant qu'accompagnante, observatrice et enseignante pour les initiations.

Stage de maîtrise :

A la fin de l'année écoulée, un stage de 2 jours sera programmé afin d'initier l'élève à la maîtrise et lui faire passer un examen écrit et oral. 

Enseignement :

Le 1er cours donné en entier par l'élève se fera en ma présence, dans mon local.

Responsabilité :

L'élève devenu maître-enseignant prend la responsabilité d'organiser ses propres cours, dans son propre local, sans plagiat, respecte l'éthique du tout praticien, se soumet au travail administratif nécessaire. Avant de donner son 1er cours dans mon local, il doit avoir préparé sa propre brochure pour les élèves. Il crée une brochure pour chaque cours. Il propose une formation continue digne de l'enseignement du Reiki.

Nombre d'heures de la formation :

300 heures de  cours (ne sont pas compris les cours 1er, 2ème et 3ème degré qui doivent être refaits au Centre Surya si vous avez effectué votre formation chez un autre maître-enseignant, selon indication ci-dessus). 


Pourquoi de telles exigences ?

Actuellement, il y a une surenchère de l'acquisition de la maîtrise le plus rapidement possible. Des cours de 1er, 2ème, 3ème et maîtrise sont donnés en un seul bloc sur un week-end... Les personnes qui ressortent de ces cours sont ensuite "habilitées" à former de nouveaux praticiens...

Sans juger les personnes qui offrent de telles formations, je ne peux m'empêcher de me poser des questions et de ne pas adhérer à ce principe... A quoi sert une formation "fast-food" sinon à nourrir un ego avide de pseudo-savoir...

Quel sera l'enseignement donné aux élèves par la suite ?

Régulièrement, des personnes s'inscrivent à mes cours pour avoir un complément de formation et d'informations. Effectivement, souvent ces formations rapides ne proposent pas de formation continue. On laisse simplement l'élève seul avec ce nouvel outil, sans mode d'emploi, sans "service après-vente" !!!

Plusieurs maîtres-enseignants donnent uniquement la formation de 1er degré et ne proposent pas d'autres cours. Ou pas de soirées de maintenance. Pas de formation continue. Alors que cet enseignement fait partie de la base et de l'exigence de la formation en Reiki. Telle qu'elle a été souhaitée par Mikao Usui.

Bien sûr, on me répond souvent : "Mais le monde d'aujourd'hui est plus rapide, tout va toujours plus vite !"...

Est-ce une raison suffisante pour apprendre à la va-vite ? Si un enfant de 7 ans sait lire, lui donne-t-on pour autant un livre de philosophie à étudier ? Il y a tout un apprentissage qui doit être intégré dans le temps et la pratique quotidienne. L'expérience est importante et rien ne saurait la remplacer...

Aurait-on confiance en un médecin qui a suivi 2 années de formation rapide au lieu du nombre d'années nécessaires par le passage à l'Université ainsi que les stages pratiques ? Lui confierait-on sa vie ?

On parle d'énergie, alors on pense que l'on peut tout se permettre !!! C'est pour cela que mes exigences sont élevées, car je veux respecter cet enseignement si précieux du Reiki. C'est également pourquoi je ne donnerai jamais d'enseignement à distance. Le contact avec l'autre, l'apprentissage de la compassion, l'accompagnement, apprendre à se connaître, à se donner du temps, tout cela a une valeur et fait partie aussi de la formation en Reiki. Mais cela n'est que mon avis personnel et il n'engage que moi...


Responsabilité d'un maître-enseignant :

L'engagement d'un maître-enseignant est important, le Reiki n'est pas juste une thérapie...

Il se doit, par son comportement, son attitude et son chemin de vie, d'être à la hauteur de l'attente de ses élèves.

Il doit continuer à se former pour son bien-être, par respect envers ses élèves et selon les exigences des associations professionnelles.

Il faut compter sur un taux d'activité de 50 % minimum. Il s'engage à être au service de chaque personne ayant besoin d'aide (élève ou patient), en se respectant et en respectant l'éthique de cette formation.


A méditer... car seul l'élève connaît la réponse envers l'appel de la maîtrise... :

Est-ce l'ego...

Est-ce une raison pure...

Est-ce un moyen de développement personnel...

Est-ce uniquement financier...


La bonne question à se poser est :

Suis-je prêt(e) à assumer cette responsabilité donnée par l'Univers ?...


D'autres questions ?

Je reste à votre disposition...

                                                                                   Carolyne